Eurovelo 10 : La véloroute de la mer Baltique

EuroVelo – © European Cyclists Federation

Sommaire

Avec un itinéraire cyclable de 9 000 km, l’Eurovelo 10 suggère de découvrir un tout autre aspect des littoraux européens, qui reste pour l’heure modérément connu des voyageurs. Au-delà de la frénésie des plages populaires de la Méditerranée, il faut savoir en effet que les côtes européennes c’est aussi le décor dépaysant et accueillant du paysage qui longe la mer Baltique.

Avec un itinéraire cyclable de 9 000 km, l’Eurovelo 10 suggère de découvrir un tout autre aspect des littoraux européens, qui reste pour l’heure modérément connu des voyageurs. Au-delà de la frénésie des plages populaires de la Méditerranée, il faut savoir en effet que les côtes européennes c’est aussi le décor dépaysant et accueillant du paysage qui longe la mer Baltique.

Grâce à l’EV10, on part ainsi pour un voyage à vélo d’exception afin d’explorer les plages, les falaises et les vastes forêts qui garnissent la nature des pays baltes et scandinaves. Au total, l’itinéraire parcourt 9 pays, dont la Lettonie, la Lituanie, l’Estonie, la Suède, la Norvège, le Danemark, l’Allemagne, la Pologne et la Russie. Un brassage de langue, de culture et de valeurs ancestrales exceptionnelles vous attend alors au cours de cette expédition inédite.

Pologne

L’Eurovelo 10 de la Pologne, balisé en partie avec des panneaux R10, propose 530 km d’itinéraire cyclable à travers lequel vont s’alterner des pistes goudronnées, sablonneuses et couvertes de graviers. Au cœur d’une nature foisonnante, vous allez pouvoir explorer les recoins cachés de la région de Poméranie avec ses villes à l’histoire et à l’architecture hors du commun, ainsi que ses magnifiques stations balnéaires. Par la même occasion, vous aurez la chance de vivre une expérience gastronomique unique en son genre en goûtant notamment à la fameuse fraise kachoube, à la liqueur Goldwasser et tant d’autres gourmandises qui ne demandent qu’à être dégustées.

Si vous envisagez donc de commencer le parcours par la Pologne, vous choisissez d’entreprendre un séjour placé sous le signe de découverte historique. En effet, l’Eurovelo 10 polonais démarre dans la ville à la tradition séculaire de Gdańsk, également point de départ de l’Eurovelo 9. Malgré un passé mouvementé, dont celui vécu durant la Seconde Guerre Mondiale, la ville a su préserver un immense patrimoine historique, culturel et architectural. Visiter son centre-ville, flâner dans ses étroites ruelles en pavé ou naviguer le long de ses canaux, ne représentent que quelques-unes des nombreuses façons de s’imprégner de l’atmosphère douce et sereine de Gdańsk.

Partez ensuite vers l’ouest pour arriver à la prochaine destination : l’Allemagne. Mais avant de terminer votre périple en Pologne, vous devez vous engager dans la section quelque peu sauvage de ce circuit polonais. La majeure partie du parcours s’effectuera notamment à travers des chemins forestiers, des pistes au bord des falaises et des plages, des routes tracées au cœur des parcs nationaux ou le long de l’incontournable sentier des phares polonais.

Des gîtes, campings et chambres d’hôtes et de belles attractions touristiques se dévoileront bien entendu en cours de route. Vous passerez notamment par des villes pittoresques comme Gdynia qui forment la fameuse Tricity avec Sopot et Gdańsk, Kołobrzeg et sa spécialité culinaire à base de hareng ou encore la station balnéaire de Mrzeżyno.

L’Eurovelo 10 en Pologne se termine officiellement dans la région qui s’articule autour de l’île de Wolin, autrefois lieu de refuge des Vikings. Vous bouclez alors le circuit au creux d’un parc naturel avec une nature splendide embellit par des falaises, des lacs, des lagunes, des plages de sable blanc et un archipel d’îles.

Allemagne

En parfaite cohérence avec l’EV10 de la Pologne, cette véloroute de l’Allemagne offre la même richesse patrimoniale que la section polonaise. D’ailleurs, le tronçon de Gdańsk à Rostock constitue une seule étape dans cet Eurovelo dénommée l’étape de la côte méridionale.

Par conséquent, on fait pratiquement face au même schéma climatique, géographique et également au même riche paysage historique et culturel. Sur un itinéraire développé de 500 km, on alterne alors entre les stations balnéaires, les villes historiques exceptionnels, les cités hanséatiques et les îles idylliques de l’Allemagne du nord.

Tout comme le tronçon polonais, les sentiers de l’Eurovelo 10 allemand empruntent ainsi des chemins forestiers avec quelques routes secondaires et des chemins agricoles lorsque l’itinéraire entre dans l’arrière-pays. En parallèle, en étant tracé pour la plupart le long des côtes, les pistes sablonneuses et caillouteuses seront aussi au rendez-vous. Il faudra de même s’attendre à un relief vallonné par endroit. Équipez-vous de ce fait d’un vélo assez robuste avant d’attaquer ce circuit allemand.

À la sortie de la frontière polonaise, l’Eurovelo 10 en Allemagne sillonne toute la côte de la région de Mecklembourg-Poméranie occidentale. L’itinéraire cyclable traverse dans un premier temps l’île d’Usedom avec ses chemins de plage et de dunes et ses quais où sont amarrés des ferries et voiliers. Quelques routes de forêts de pins viendront aussi enjoliver ce magnifique paysage côtier.

Si vous êtes donc amateur de baignade, de détente en bord de mer et de sports nautiques, vous y trouverez sans aucun doute votre bonheur dans des villes portuaires élégantes et ensoleillées à l’instar d’Ahlbeck, Bansin, Zempin ou encore Zinnowitz.

Vous poursuivez vers le nord-ouest en passant par la petite piste cyclable sur la rive de la rivière Peene, puis par Greifswald connue pour ses monuments historiques et son théâtre pour finalement atteindre la fameuse ville de Rostock. Mais avant d’admirer toute la beauté de l’architecture gothique de cette ville hanséatique, l’EV10 vous embarque tout d’abord dans l’île de Rügen.

Une destination touristique incontournable de la Baltique, la plus grande île d’Allemagne vous offre ses stations balnéaires et tout particulièrement sa nature intacte composée de falaises de craie et de forêts abritant des espèces rares comme les aigles à queue blanche.

Rejoignez ensuite le continent via le bras de mer du Strelasund, ville classée patrimoine mondial de l’UNESCO. Il vous reste à dévaler le littoral où zones boisées, plages et quelques côtes escarpées jusqu’à la ville hanséatique de charme de Lübeck complèteront le paysage. Au passage, vous croiserez des splendides stations balnéaires telles que Heiligendamm surnommée la Ville blanche sur mer qui était autrefois un haut lieu de rencontre des aristocrates européens et par la reposante ville de Wismar avec son vieux port.

Pour terminer l’EV10 de l’Allemagne, suivez tout simplement la côte et prenez quelques moments de plaisir en vous relaxant sur les belles plages touristiques de Travemünde ou de Kiel. Les lieux sont relativement bondés en période estivale, cependant elle représente la meilleure saison pour voyager à vélo en Allemagne du Nord et dans les pays nordiques. Vous profiterez en effet de belles journées ensoleillées qui se rallongent, pouvant parfois devenir très chaudes. Le printemps peut être tout autant une période intéressante dans la mesure où la température est plus raisonnable (22°C en moyenne).

Danemark

L’entrée en terre danoise marque le coup d’envoi de votre séjour en pays scandinaves. Grâce à l’Eurovelo 10, vous allez désormais pouvoir vous immerger dans la culture et l’histoire de cette belle partie de l’Europe, tout en savourant le cadre idyllique et apaisant du paysage nordique.

L’Eurovelo 10 en Danemark tracé dans un relief quasi plat, totalise près de 360 km de pistes cyclables bien développées. Des signalisations visibles sur l’ensemble du parcours, divers services d’hébergement, des établissements de location de vélo, en somme toutes les infrastructures nécessaires sont mises à la disposition des vélotouristes afin de rendre leur séjour agréable.

Pour couronner ce parfait aménagement, la véloroute offre également une sélection impressionnante de sites touristiques qui font la belle réputation des îles danoises, le tout conjugué avec un climat très doux adapté pour le vélotourisme. Même en été, la température dépasse rarement les 20°C. Attention tout de même aux vents et pluies qui peuvent parfois rendre difficile la traversée.

Ainsi, vous l’aurez bien deviné, l’EV10 en Danemark c’est un itinéraire bien agencé autour des paisibles et verdoyantes îles de la mer Baltique. Pour passer d’île en île avec votre vélo, il vous suffit de traverser des ponts ou de voyager à bord de ferries parfaitement aménagés pour transporter vos matériels.

À la limite de la frontière allemande, l’itinéraire remonte vers le nord pour entrer en Jutland du Sud. Dès votre arrivée, vous serez accueilli par de magnifiques villes historiques et culturelles comme Gråsten et son château devenu résidence d’été de la famille royale danoise, Sønderborg sur l’île Als célèbre pour son château convertit en musée des arts.

À partir de là, vous entamez dorénavant votre traversée des îles. De Als, vous embarquez sur un ferry pour rejoindre la petite île à l’ambiance douce et reposante d’Ærø, puis Funen avec ses villages pittoresques à l’instar de Valdemar connue pour son fameux château de renaissance ou Troense et ses maisons à colombages, ainsi que par les îles à la culture et tradition parfaitement préservée de Taasinge, Langeland, Lolland, Falster, Bogoe et Moen.

La dernière étape vous emmène dans la plus grande île du Danemark : Seeland. Outre son beau paysage côtier composé de falaises de craie et de plages, ainsi que ses nombreux vestiges datant de l’époque des Vikings, l’île vous propose de découvrir la capitale danoise située au Nord-Est. Copenhague vous émerveillera par son riche patrimoine architectural, son parc d’attractions connu pour être l’un des plus anciens d’Europe, mais surtout par le nombre impressionnant de vélos qui circulent dans les rues. On dit d’ailleurs qu’il y a plus de vélos à Copenhague que de gens.

Pour finalement boucler votre voyage à bord de l’EV10 en Danemark, empruntez le pont de l’Øresund qui vous conduira directement à Malmö en Suède. 

Suède

Afin d’arriver jusqu’à la frontière finlandaise, il vous faudra pédaler du Sud jusqu’au Nord en sillonnant la façade maritime de la Suède donnant sur la mer Baltique. Un long parcours de plus de 2 000 km vous attend de ce fait, qui vous promet toutefois une belle découverte au creux de la nature suédoise avec son paysage superbement contrasté.

Des kilomètres de plages et une multitude d’îles sur la partie méridionale, jusqu’au paysage sauvage parsemé d’immenses forêts de conifères et de lacs scintillants dans le Nord, en passant par des villages typiquement scandinaves et des champs agricoles sur le littoral.

Côté climat, la Suède bénéficie d’un climat tempéré. Privilégiez dans ce cas un séjour en été (entre mai et juillet) si vous souhaitez profiter d’une condition climatique optimale avec une température qui oscille entre 18° et 25°C. Néanmoins, il est à noter qu’à l’instar du climat danois, le vent et la pluie demeurent présents surtout dans le Sud du pays. Fort heureusement, cette situation ne s’étale pas tout au long de la journée.

L’Eurovelo 10 de la Suède en cours de développement commence ainsi dans l’extrême Sud. Pour se retrouver facilement dans cette première étape suédoise, il vous suffit de suivre successivement les routes cyclables de Sydkustleden qui vous mène de Malmö à Simrishamn. De belles plages de sable blanc et de charmantes villes portuaires comme Ystad célèbre pour son magnifique centre-ville richement décoré par des maisons à colombages datant du Moyen-âge se trouveront sur le trajet.

Un petit saut sur l’île danoise de Bornholm, puis revenez sur le continent en poursuivant le long de la piste cyclable de Sydostleden qui vous conduit jusqu’à Karlshamn.

Pour terminer cette aventure dans le Sud, l’EV10 vous emmène dans la ville baroque, classée patrimoine mondial de l’UNESCO, de Karlkrona qui s’étend sur de nombreuses îles de l’archipel du Blekinge.

Après Karlkrona, votre grande traversée du littoral est de la Suède débute désormais. Vous sillonnez dès lors un paysage somptueux parachevé par des campagnes agricoles avec toujours une vue sur les îles et les plages de la mer Baltique dont ceux de l’archipel de Stockholm.

Surnommée la Venise du Nord, la capitale suédoise mérite que l’on y consacre au moins une journée de visite tant les attractions sont nombreuses. La multitude de pistes cyclables qui couvrent la ville et l’ensemble de ses 14 îles vous permettra entre autres d’admirer son palais de Drottningholm, son musée d’art, sa vieille ville Gamla Stan, ses divers parcs et espaces verts et bien d’autres endroits intéressants.

Au fur et à mesure que vous remontez vers le nord en pédalant notamment le long du Golfe de Botnie, un décor changeant se profile où les zones boisées domineront le parcours jusqu’à Tornio, dernière localité suédoise avant le passage de la frontière finlandaise.

Finlande

L’Eurovelo 10 vous propose de découvrir cette partie de la Finlande qui s’ouvre sur la mer Baltique en deux étapes.

La première étape correspond à l’itinéraire cyclable en cours de développement qui longe le Golfe de Botnie. À l’inverse du trajet suédois, vous aurez alors à pédaler du Nord au Sud en descendant les sentiers côtiers de l’Ouest de la Finlande.

Outre le paysage pittoresque couronné par des villages traditionnels à l’architecture typiquement finlandaise, ce tronçon est surtout réputé pour être un lieu de prédilection pour les adeptes de randonnées à vélo dans les îles. En effet, il faut savoir que cette côte balte regorge de milliers d’îles. D’où, si le cœur vous en dit, ne vous privez pas d’une petite escapade en voyageant d’île en île afin de visiter les villages de pêcheurs qui foisonnent dans l’archipel ou explorer la nature lors d’une excursion en canoé ou en restant tout simplement sur votre vélo.

En longeant la bande littorale, vous allez en revanche passer par des villes incontournables de la côte ouest comme la moderne Oulu, un véritable paradis pour les passionnés de vélos en raison de son vaste réseau de pistes cyclables parfaitement entretenu tout au long de l’année. Les charmantes villes de Vaasa, Pori et Rauma apparaissent également sur la liste des lieux à visiter absolument.

Le golfe de Finlande constitue la seconde étape de cette section finlandaise. L’itinéraire vous permet alors de relier Turku à Vaalimaa, ville frontalière avec la Russie. Sur cette dernière portion, l’Eurovelo vous fait revivre un séjour balnéaire en vous faisant pédaler le long des plages de sable fin et des ports de plaisances. Des villes à l’ambiance estivale à l’instar de Vantaa ou encore Espoo complèteront également le paysage.

Mais l’attraction touristique la plus importante de ce tronçon est sans aucun doute la vibrante et festive Helsinki. La capitale finlandaise vous séduira par son paysage urbain qui se conjugue savamment avec la nature. Expérimenter la cuisine de rue qui est devenue une vraie mode de vie dans la capitale et goûter aux fameuses grillimakkara, runebergintorttu…, visiter des musées ou des quartiers branchés dans le centre-ville, se promener dans les parcs verdoyants ou prendre un moment de détente en bord de mer au cœur des nombreuses îles littorales, tout cela ne représente qu’un petit aperçu des activités que vous pourriez faire à Helsinki.

Russie

Pour rejoindre l’Estonie, l’Eurovelo 10 passe brièvement par la côte balte de la Russie garnit par des forêts, des lacs et des rivières sauvages. Une courte étape mais qui promet malgré tout un riche voyage axé sur la culture et l’histoire.

À la sortie de la frontière finlandaise, l’EV10 passe par la ville baignée dans l’eau de Vyborg. Cité médiévale russe à la consonance scandinave, la ville a été façonnée durant des décennies par la culture suédoise et finlandaise. L’architecture de ses monuments notamment sa bibliothèque municipale ou encore ses murs de fortifications protégeant un château à l’entrée de la ville témoignent du passage de la culture de l’Europe occidentale dans cette partie de la Russie.

À 130 km de Vyborg, vous rejoignez la ville portuaire de Saint-Pétersbourg située à l’embouchure du fleuve Neva. Cette ancienne capitale impériale de la Russie est l’une des destinations les plus prisées de la Russie en raison de ses nombreuses attractions culturelles. Le Palais de Peetrhof et ses somptueux jardins, le palais d’hiver et son musée de l’Ermitage ne sont que quelques exemples des monuments emblématiques à visiter absolument dans cette ville.

La véloroute poursuit ensuite vers le sud en passant par le château d’Ivangorod et la rivière Narva jusqu’à la frontière Estonie-Russie.

Estonie

Votre voyage en pays baltes commence dès votre entrée dans la ville de Narva. Côté paysage, le décor demeure identique à celui du littoral russe où la nature reste omniprésente. Forêts, lacs, rivières et vastes champs agrémenteront de ce fait l’ensemble du circuit.

Avec ses 981 km d’itinéraire cyclable, l’Eurovelo 10 de l’Estonie vous invite alors à explorer le milieu naturel de son unique région côtière située dans le Nord du pays. Un coin de la Baltique encore peu envahi par le tourisme de masse, c’est l’endroit parfait pour se ressourcer au cœur de la nature pour un dépaysement assuré. Hors des sentiers battus, vous roulez ainsi à travers des paisibles chemins de forêts ou des chemins de campagne en routes secondaires ou goudronnées.

Lorsque l’EV10 arpente en revanche les grandes agglomérations, vous devez la plupart du temps emprunter des voies à forte circulation notamment celles des routes européennes E20 et la Route Nationale Estonienne n°1. Malgré cela, vous pouvez rouler en toute sérénité puisque les pistes cyclables sont bien définies, les conducteurs sont bien respectueux des cyclistes et le parcours est signalé avec des panneaux Eurovelo.

Concernant la meilleure période pour pratiquer le vélotourisme dans cette partie de l’Europe, comme pour le cas des autres pays nordiques, l’été s’annonce comme la saison la plus adaptée. Le climat est particulièrement doux en cette période avec une température de 15°C en moyenne. Il se différencie en revanche par ses pluies abondantes et des vents assez violents provoqués par l’influence maritime qui surviennent à certains moments de la journée. Munissez-vous de ce fait des indispensables équipements de vélo, des vêtements adaptés et des tentes imperméables si vous prévoyez de faire du camping.

À la frontière Estonie-Russie, vous prenez la direction de l’ouest pour atteindre l’un des premiers attraits de ce circuit estonien : le parc national de Lahemaa. Des petites routes aménagées vous permettent de visiter le paysage magnifique de ce plus grand parc national du pays, dominé en majorité par de grandes étendues de forêts avec également des cascades, des lacs, des plages et des îles.

À 70 km de là, vous arrivez à Talinn. Ville médiévale chargée d’histoire, les curiosités touristiques abondent dans la capitale en mentionnant que ses nombreux tours et murs médiévaux datant du 14ème siècle vous offrant une vue imprenable sur la vieille ville ou encore le sentier de promenade de Meriväja pier au large du littoral.

Votre séjour en Estonie s’achève finalement au milieu de la nature en passant notamment par les îles de Muhu, Saaremaa et Hiiumaa. En chemin, des aires de repos naturelles aménagées pour le camping sont accessibles aux voyageurs. Bouclez enfin la traversée en vous accordant un petit moment de détente bien mérité dans la station balnéaire de Pärnu.

Lettonie

Pour l’heure, cette véloroute de la mer Baltique en Lettonie est encore en cours de développement. Pas de signalisation dédiée, néanmoins le parcours est déjà bien décidé. L’EV10 letton vous emmène à travers les voies cyclables du littoral en empruntant soit des sections de routes tracées le long des plages, soit des routes de campagne souvent très sableuses ou en gravier ou des routes principales bitumées à l’intérieur des terres.

Le paysage reste quasi identique à celui de l’Estonie incluant des régions rurales garnies de champs de blé et des kilomètres de plages qui se profilent sur l’ensemble du parcours. Il en est de même pour l’atmosphère du voyage caractérisé par la quiétude dans les zones campagnardes. D’ailleurs, encore peu familier aux allées et venues des touristes, les habitants se montrent réservés ce qui rend souvent la communication difficile en particulier si vous ne parlez pas russe ou letton.

À l’inverse, dès l’entrée dans les grandes villes, on observe une ambiance plus vivante avec une population ouverte et amicale. Vous pouvez facilement échanger avec les gens du moment que vous parlez anglais.

Depuis la ville frontalière d’Ainazi, vous pédalez vers le sud sur un itinéraire cyclable longeant d’immenses plages de sable blanc. En continuant sur cette lancée, vous arrivez à Saulkrasti célèbre pour son musée du vélo abritant plus de 800 bicyclettes. Mais la petite ville et ses environs sont surtout connus pour offrir des couchers de soleil à couper le souffle.

Encore quelques kilomètres plus au sud, vous atteignez la capitale lettone : Riga, dont le centre-ville avec ses petites ruelles en pavé, est classé patrimoine mondial de l’UNESCO. Outre les visites cultures et historiques, se promener le long de la rivière Daugava représente une étape immanquable à effectuer pour un séjour digne de ce nom dans cette ville dynamique et moderne.

Vous parcourez par la suite la campagne lettone en direction de la Lituanie en passant par des charmantes villes comme Jurmala et ses stations balnéaires, Kuldiga ou encore Ventspils. La ville côtière de Liepaja marque le dernier arrêt de l’Eurovelo de la Lettonie.

Lituanie

L’Eurovelo 10 en Lituanie est actuellement en cours de développement, ce qui signifie que l’itinéraire cyclable n’est pas entièrement balisé Eurovelo. Toutefois, sachez que la Lituanie dispose d’importants infrastructures pour le vélo qui incluent une piste cyclable de haute qualité parfaitement signalée longeant la mer Baltique. Pour s’y retrouver, il suffit donc de suivre cet itinéraire qui vous mène jusqu’à l’enclave russe de Kaliningrad.

Sur 105 km de piste cyclable en bord de mer, vous partez à la découverte de superbes villes historiques telles que Palanga et son musée de l’Ambre qui retrace l’histoire de cette gemme considérée comme l’or de la Baltique, ainsi que la principale ville côtière de Klaipeda.

De Klaipeda, vous continuez sur la voie cyclable qui vous conduit dans l’Isthme de Courlande, qui constitue certainement le principal point fort de ce circuit. Cette large bande de sable, dont le paysage est composé de lagons et de dunes, inclus sur son passage de magnifiques stations balnéaires comme Juodkrante ou Nida.

Mais ce qui fait surtout le renom de l’Isthme de Courlande c’est sa nature exceptionnelle blottie dans deux parcs botaniques qui sont devenus de véritables refuges pour de nombreuses espèces d’oiseaux migrateurs. En plein cœur de ce trésor naturel inscrit au patrimoine de l’UNESCO depuis l’année 2000, vous pédalez donc entre les magnifiques dunes de sable pouvant atteindre par endroits 50 mètres de hauteur et les forêts de pins, les villages de pêcheurs du côté de la lagune

Russie / Kaliningrad

Pour sa dernière étape, l’Eurovelo 10 revient en Russie, tout précisément dans l’enclave russe de Kaliningrad. En réalité, la véloroute entre déjà en territoire russe dans l’Isthme de Courlande étant donné qu’elle partage une partie de celui-ci avec la Lituanie.

Depuis l’Isthme de Courlande, l’EV10 se dirige alors vers le sud en direction de l’Oblast de Kaliningrad en suivant la trace de l’Eurovelo 13. D’ailleurs, notez que dès votre entrée en pays baltes, l’EV10 et l’EV13 coïncident en partageant le même itinéraire. Pour arriver dans l’ancienne capitale prussienne, cet itinéraire longe les plages tranquilles de la mer Baltique, puis bifurque à travers des allées bordées de conifères.

Il faut savoir qu’afin de boucler la boucle de cet EV10, Kaliningrad s’annonce comme une étape incontournable pour rejoindre la Pologne à vélo. Un passage obligé de ce fait, mais qui en vaut largement le détour.

En effet, un séjour dans ce petit bout de Russie s’apparente à un petit voyage dans le temps où le passé mouvementé vécu par la région reste toujours perceptible. Historiquement parlant, Kaliningrad fût le théâtre d’affrontement entre les Allemands et les Russes durant la Seconde Guerre Mondiale. La victoire des Soviétiques en fait qu’elle soit actuellement une ville entièrement russe où les monuments et édifices historiques tels que le musée Immanuel Kant ou encore le mythique Dom Sovietov en sont les parfaits témoins. Néanmoins, de belles bâtisses à l’architecture allemande sont encore bien présentes à l’image des grandes villas allemandes datant du 19è siècle.

Après cette courte parenthèse d’histoire, reprenez la direction du sud en parcourant la lagune de la Vistule pour finalement regagner Gdańsk, située à 110 km. En chemin, l’EV10 vous emporte dans la nature sauvage spectaculaire de la région des lacs de Mazury. C’est à partir de là que vous allez pouvoir expérimenter le Green Velo polonais. Un parcours cyclable entièrement balisé, cette véloroute est dotée d’infrastructures cyclistes aux normes qui vous transporte à travers un environnement naturel parachevé par des forêts verdoyantes et des lacs scintillants, jusqu’en région de Poméranie.

Fichier .gpx de l'eurovelo 10

Nous avons préparer le fichier GPX de l’eurovelo 10 pour ceux qui utilisent un GPS ou une montre GPS. Vous pourrez télécharger le fichier en cliquant sur le bouton ci dessous :

Retour haut de page