L’Eurovelo 4 : Véloroute de l'Europe centrale

Sommaire

5100 km de parcours cyclable pour découvrir l’authenticité du nord de la France et du Belgique, ainsi que du centre de l’Europe, c’est cela que nous propose l’Eurovelo 4. En tout, la Véloroute de l’Europe centrale sillonne 7 pays (France, Belgique, Pays-Bas, Allemagne, République tchèque, Pologne, Ukraine) et traverse des grandes villes qui ont chacune un potentiel touristique immense.

L’Eurovelo 4 tire surtout toute sa beauté du savoureux mélange entre paysages côtiers et grandes étendues de vallées. De Roscoff à Kiev, attendez-vous ainsi à une véritable évasion où découverte culturelle dans des villes et villages authentiques et paysages exceptionnels ornés de sites naturels foisonnent tout au long du parcours. Cap vers un Eurovelo en plein cœur de l’Europe.

La France

L’Eurovelo 4 en France, c’est une route cyclable de 1500 km qui porte bien son nom : la Vélomaritime. En effet, le parcours se situe entre terre et mer. Le long du littoral de la Manche et de la Mer du Nord, il inclut le Tour de Manche à vélo c’est-à-dire de Roscoff en Bretagne jusqu’à Cherbourg en Normandie et puis se termine à Dunkerque dans les Hauts-de-France.

Une véloroute parfaitement sécurisée, d’Ouest en Est l’itinéraire à vélo est développé avec 93% de tronçons portant le balisage Eurovelo, plus de 60 % de petites routes à faible trafic, près de 31% de sites réservés aux véhicules propres.

De plus, pas moins d’une centaine de lieux d’hébergements tels que les campings, les chambres d’hôtes, les hôtels sont situés non loin de l’itinéraire. Des commodités plus qu’indispensables pour déguster par exemple les spécialités culinaires de cette partie nord de la France comme la crêpe bretonne ou le fameux camembert normand, mais surtout pour récupérer des forces afin d’affronter cet Eurovelo intense où les portions de route sont constituées en majorité de forts dénivelés.

Au départ de Roscoff, l’EV4 nous fait déjà profiter d’une région bretonne au paysage de sable blanc, dotée d’un patrimoine culturel impressionnant. Marquée par plusieurs siècles de commerce maritime, la ville portuaire s’illustre surtout par ses anciennes maisons d’armateurs ornées par des sculptures en granit, ainsi que son église gothique Notre-Dame-de-Croas-Batz inscrit aux monuments historiques.

Également le point de départ de l’EV1, Roscoff c’est aussi un lieu de détente où l’on y trouve un centre de thalassothérapie réputé pour ses soins aux algues, sa station balnéaire et ses circuits de randonnées.

Le trajet poursuit vers l’Est en empruntant la baie de Morlaix, la fameuse Côte de Granit Rose pour finalement atteindre la Normandie.

Entre bocages, marais, plages, collines et falaises, la Normandie et ses 775 km d’Eurovelo se démarquent par la diversité de son paysage. L’itinéraire normand passe alors par la baie de Mont-Saint-Michel et son abbaye classée au patrimoine mondial de l’Unesco, traverse Cherbourg et ses quais de plaisance, ainsi que le Havre et son centre-ville animé reconstruit classé au patrimoine mondial de l’Unesco.

Le parcours remonte par la suite dans le Hauts-de-France en traversant les falaises d’Étretat, la Baie de Somme et sa voie verte, passe par Bray-Dunes et traverse ainsi les Dunes de Flandre, pour enfin se terminer à Dunkerque.

Pour profiter au maximum de cette véloroute du littoral, il est recommandé d’effectuer le voyage en été de juillet à septembre. C’est la saison idéale pour bénéficier du climat océanique de la région. En effet, il n’y fait jamais trop chaud (température de 21°C maximum en moyenne). Le temps reste alors frais et agréable, parfaitement adapté pour le vélotourisme.

Belgique

Pour son Eurovelo 4, la Belgique propose 150 km de routes entièrement balisées Eurovelo. Un petit circuit qui malgré tout permet de découvrir des lieux magnifiques qui longent la côte nord de la Flandre-Occidentale.

Si vous projetez un voyage en période estivale (juin-septembre), apprêtez-vous à vivre un EV4 belge teinté d’un air de vacances. Le parcours inclut dans sa grande majorité des stations balnéaires. Par ailleurs, disposant d’un climat doux, identique à celui du Nord de la France, les pluies sont toutefois assez fréquentes (13-14j), ce qui ne gâche néanmoins en rien le séjour une fois qu’on dispose des équipements de vélo adaptés.

L’EV4 nous emmène alors vers des stations balnéaires comme Nieuport, appelée également « la capitale du poisson frais » connue pour son paysage verdoyant, ainsi que son port de plaisance, le plus grand de l’Europe du Nord.

Le circuit passe aussi par la ville côtière d’Ostende. Une station balnéaire avec une immense plage de sable blanc où l’on peut s’adonner à diverses activités en mer comme sur le rivage.

Pour ceux qui optent pour la baignade, notez que la température maximale de l’eau durant l’été avoisine les 21°C. En revanche, en restant sur la plage, il est par exemple possible de se détendre tout simplement sur le bord de la mer ou de parcourir la côte à bord d’une voiture à pédale appelée cuistax.

Après Ostende, l’EV4 continue vers le Nord en passant par Zwin à Knokke-Heist et son parc naturel, par la ville de Damme située dans les polders verts de la Flandre qui est connue pour sa richesse historique illustrée notamment par l’hôpital Saint-Jean datant du 13ème siècle.

Pour couronner la traversée, le circuit de l’Eurovelo 4 en Belgique passe près de la célèbre cité de Bruges. Un lieu incontournable de tout séjour en Belgique digne de ce nom, la surnommée « Venise du Nord » et ses canaux séduit par son centre-ville historique classé au patrimoine mondial de l’Unesco.

Afin de découvrir la ville avec ses magnifiques maisons traditionnelles, sa richesse culturelle et artistique mise en avant à travers ses musées à l’image du musée Groeninge, les touristes peuvent louer des vélos, parcourir la ville à pied ou se balader à bord des bateaux le long des canaux.

Pays-Bas

Les Pays-Bas figurent parmi les fervents promoteurs de l’utilisation du vélo en Europe, d’autant plus que son paysage plat s’y prête volontiers au pratique du vélo. D’où, le pays est recouvert dans son intégralité de pistes cyclables nationales : les LF-routes (Landelijk Fietsplatform).

Ces réseaux de routes cyclables sont spécialement destinés au cyclotourisme. Ainsi, tout a été conçu pour faciliter le périple des voyageurs. On retrouve alors un parcours balisé dans les deux sens. De nombreux établissements situés le long du trajet proposent également la location de vélo ou bien encore les forfaits cyclisme (cycling packages) avec des offres incluant les lieux d’hébergement, les circuits en groupe par visites guidées et bien d’autres.

Concernant l’Eurovelo 4, il emprunte la LF1 de Sluis (L’Écluse) à la frontière belge jusqu’à Vlissingen (Flessingue). Cette portion de route de près de 70 km nous fait donc visiter la ville forteresse de Sluis avec ses architectures médiévales et ses rues commerçantes. À Vlissingen, on part vers un tout autre décor où plage de sable fin se conjugue avec les grands bâtiments modernes.

L’EV4 poursuit ensuite son chemin vers la LF13, dénommée Schelde-Rheinroute, de Vlissingen jusqu’à Venlo, ville frontalière de l’Allemagne de l’Ouest. On entre ainsi au cœur des Pays-Bas où l’on a l’opportunité de découvrir un paysage verdoyant agrémenté par des villes pittoresques où l’architecture et l’esthétique des bâtiments nous donnent l’impression de vivre un petit voyage dans le temps, tout en restant dans le troisième millénaire.

L’itinéraire à vélo passe par exemple par Middlebourg et ses ruelles, ses anciennes petites maisons, ses canaux et surtout son hôtel de ville à l’architecture gothique, par Breda célèbre pour ses monuments historiques tels que l’église médiévale au style gothique Grote Kerk ou encore le château de Bouvigne et par la ville avant-gardiste d’Eindhoven où la modernité côtoie fabuleusement avec la tradition illustrée notamment par le musée Philips (marque d’électronique mondialement connue) ou le musée Van Abbe abritant une des plus immenses collections d’art moderne du continent.

Allemagne

De Venlo, pour rejoindre le point de départ de l’Eurovelo 4 de l’Allemagne à Düsseldorf, on traverse la piste cyclable parfaitement balisée et dotée de poteaux d’éclairage du canal du nord Fietsallee am Nordkanal.

Arrivé à Düsseldorf, l’EV4 fait tronc commun avec l’EV15 (la véloroute du Rhin) jusqu’à Mainz (Mayence). De par cette appellation, on l’aurait bien deviné que ce tronçon de plus de 200 km longe ainsi le fleuve du Rhin en passant par des métropoles allemandes à l’instar de Cologne ou encore de Bonn.

Pour sa part, la cité historique de Cologne est largement réputée pour ses musées (musée Ludwig, musée de chocolat, musée de la fameuse parfumerie eau de Cologne), mais tout particulièrement sa cathédrale gothique classée au patrimoine mondial de l’Unesco pouvant être visitée à pied ou admirée à bord d’un bateau croisière le long du Rhin.

Le trajet se dirige ensuite vers Mainz où l’Eurovelo quitte le Rhin sur sa rive droite pour rejoindre le fleuve Main. Le parcours suit alors les terrains plats de la vallée du Main. Avec une telle configuration, vous pouvez pédaler en fournissant le moindre effort tout en profitant du paysage verdoyant de la région.

Mais outre cette nature généreuse, la traversée inclut aussi la rencontre de grandes villes comme Francfort-sur-le-Main et sa place de Römerberg avec sa fameuse fontaine de la Justice, la ville médiévale de Bamberg et son centre historique classé au patrimoine mondial de l’Unesco et la petite ville tranquille de Hohenberg ad Eger où se termine l’EV4 allemand.

À noter qu’avec le climat de type continental de l’Allemagne, un voyage à vélo pour visiter ces régions s’apprécie davantage en été, de juin à septembre. On peut en effet profiter d’un ensoleillement de plus de 10h/j. Mais à savoir que la pluie y est également très présente. Il vaut mieux de ce fait se munir des équipements de vélo adéquats pour parer à toute éventualité.

République tchèque

Sur une route en partie développée avec des panneaux Eurovelo, l’Eurovelo 4 en République tchèque c’est surtout un itinéraire qui invite à l’exploration de la richesse culturelle et surtout naturelle du pays. En effet, il est constitué en majorité de fleuves, de rivières et de grandes vallées, le tout peaufiné par des endroits historiques mémorables.

En quittant la frontière allemande, le circuit nous fait déjà parcourir les rives de la rivière Ohre en partant de la ville médiévale de Cheb (Egra en français) jusqu’à la luxueuse station thermale de Karlovy Vary.

La traversée longue de 130 km vers Prague continue par la suite en suivant notamment la voie verte de Berounka-Střela abritant la réserve naturelle de Křivoklátsko, traverse le château fortifié de Karlstein recelant les joyaux des rois de Bohême et rejoint le point de jonction avec la rivière Vltava jusqu’à la capitale.

À Prague, la visite risque de s’éterniser vu le nombre de lieux incontournables à découvrir. Pour les passionnés d’histoire, une immersion dans la vieille ville (Stare Mesto) est largement recommandée. On peut en effet y découvrir des édifices historiques comme l’église gothique Notre-Dame du Týn ou le pont Charles et ses 30 statues de Saints. Mais Prague c’est aussi une ville moderne et chic illustrée notamment par sa place Venceslas ou encore sa Maison qui Danse.

À la sortie de la capitale, l’EV4 longe les rives du fleuve de l’Elbe vers le Sud et traverse ainsi la véloroute de l’Elbe jusqu’à Kolin. À partir de là, le parcours offre une pléthore de sites inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco. On fait principalement allusion à la cathédrale Sainte-Barbe de la ville de Kutná Hora, la cathédrale de Saints-Pierre-et-Paul à Brno, ainsi que les jardins et château de Kromeriz.

L’Eurovelo 4 Tchéquie se termine dans la région d’Ostrava. Une ville frontalière de la Pologne particulièrement moderne, marquée par un passé lié à l’industrie minière.

Pologne

Dans l’ensemble, l’EV4 en Pologne n’est pas entièrement développé. De ce fait, dépourvu d’itinéraire pour cycliste, encore moins de balisage Eurovelo, le circuit suit uniquement les routes déjà existantes de la région.

L’Eurovelo 4 Polonais va amplement satisfaire les amoureux de la nature en recherche de dépaysement tant il recèle de patrimoines géographiques impressionnants. Pour savourer la beauté du paysage, optez pour un séjour entre mai et septembre. Le climat océanique de la région est parfaitement adapté pour un voyage à vélo. En août, la température peut avoisiner les 24° avec des journées pluvieuses relativement courtes.

L’Eurovelo 4 débute dans le plateau de la Petite-Pologne, une région située dans le Sud du pays. Le trajet emprunte les voies de campagne de la province de Silésie et sillonne des villes chargées d’histoire telles que la ville de Bielsko-Biała et son château des Sulkowski accueillant dans ses murs un musée, ainsi que la ville de Cracovie.

Cette ancienne capitale polonaise retrace à elle seule toute l’immensité culturelle et historique de la Pologne. En pédalant à travers la ville, vous ne pouvez pas manquer son château niché sur la colline de Wawel au pied duquel s’étend son Centre historique classé au patrimoine de l’Unesco avec sa place du marché Rynek Glowny.

Au Sud, on retrouve le quartier de Kazimierz avec ses anciennes synagogues, son Université Jagellon ou encore son ancien ghetto juif. Soi dit en passant, pour en connaître davantage sur le passé tragique des juifs lors de la Seconde Guerre Mondiale, dirigez-vous vers la ville d’Oswiecim à 50km de Cracovie pour découvrir le camp d’extermination juif d’Auschwitz converti en musée.

Après Cracovie, l’EV4 poursuit vers l’Ouest en direction de la charmante ville de Tarnow et son centre historique, son musée ethnographie, la ville historique et dynamique de Rzeszów et sa place du marché médiévale. Enfin, le parcours se termine à Przemyśl réputé pour son musée de cloches d’époque et de pipes au sommet duquel un tour d’horloge permet d’avoir une vue panoramique de la ville.

  • Ukraine

Bien qu’il soit encore très peu développé, aucun panneau à l’horizon, cela n’empêche pas l’Eurovelo 4, long de plus de 600 km, de l’Ukraine de proposer un parcours époustouflant agrémenté par un décor de paysage naturel luxuriant et des villes séduisantes. Tout au long de l’EV4 Ukrainien, on reste ainsi sur un itinéraire typique de l’Europe centrale où nature et histoire s’entremêlent.

Le voyage à vélo passe entre autres par Lviv, une ville dynamique qui se démarque par sa mixité architecturale influencée par le style polonais, austro-hongrois, allemand et même italien. On peut citer par exemple la reproduction de l’église du style Lemko de Pologne. Mais la richesse culturelle de Lviv se traduit surtout par ses nombreux musées notamment le musée de Skansen construit en bois.

L’EV4 traverse également la ville de Ternopil et son lac artificiel dans lequel il est possible de se baigner.

C’est dans la vibrante Kiev que l’Eurovelo 4 de l’Ukraine signe son arrêt. Dans la capitale ukrainienne, préparez-vous à une visite de longues heures, voire même à prolonger votre séjour étant donné la multiplicité des lieux fascinants à explorer.

Dans la liste des endroits à visiter absolument à Kiev, impossible de ne pas mentionner la Laure des grottes de Kiev, un monastère orthodoxe datant du 11ème siècle qui sert de lieu de pèlerinage, le musée d’art contemporain PinchukArtCenter et bien d’autres.

Par ailleurs, pour découvrir une Kiev plus moderne, direction la place Krechtchatyk où on y trouve des boutiques de luxes, ainsi que des monuments historiques. Partez également à la rencontre des 15 fresques murales dans le centre-ville, ce qui vaut actuellement à Kiev l’appellation de « la nouvelle capitale du street art ».

Fichier .gpx de l'eurovelo 4

Nous avons préparer le fichier GPX de l’eurovelo 4 pour ceux qui utilisent un GPS ou une montre GPS. Vous pourrez télécharger le fichier en cliquant sur le bouton ci dessous :

Retour haut de page