Eurovelo 8 : La véloroute de la Méditerranée

Sommaire

La véloroute de la Méditerranée, un nom évocateur qui suggère un voyage à vélo sous le signe du soleil. Pourtant, elle ne donne qu’une petite aperçue de ce qui nous attend réellement en cours de route. En effet, la côte méditerranéenne n’est pas uniquement synonyme de belles plages ensoleillées et de mer scintillante.

Longer cette partie de l’Europe c’est aussi la perspective de découvrir des joyaux culturels, historiques, architecturaux et bien entendu gastronomiques époustouflants.

Grâce à l’Eurovelo 8, vous allez ainsi pouvoir admirer l’authentique héritage méditerranéen de l’Espagne, la France, Monaco, l’Italie, la Slovénie, la Croatie, la Bosnie-Herzégovine, le Monténégro, l’Albanie, la Grèce, la Turquie et Chypre.

Sur près de 5 900 km d’itinéraire en cours d’aménagement, apprêtez-vous à vivre une expérience enrichissante qui va vous plonger dans l’atmosphère locale des villages pittoresques et des villes dynamiques des pays de l’Europe du Sud.

Espagne

Quoi de plus naturel que d’entamer cet Eurovelo de la Méditerranée dans la vibrante et chaleureuse Espagne du Sud. Sur un itinéraire cyclable encore incomplet avec très peu de balisage, de l’Andalousie au Catalogne, vous voyagez entre terre et mer où la beauté des plages et des sites touristiques n’a d’égal que son beau temps, qui demeure quasi tout au long de l’année.

Le climat méditerranéen s’installe en effet du mois d’avril au mois d’octobre sur l’ensemble des régions. Une période durant laquelle la température atteint souvent son paroxysme dans certaines zones. En Andalousie, la très forte vague de chaleur se fait surtout ressentir entre juillet et août (jusqu’à 40°C). Aucune période de pluie ne viendra rafraîchir la température.

Il s’avère être alors judicieux d’opter pour un tourisme à vélo pendant la saison printanière de mars à juin ou en automne de septembre à octobre. D’une part, vous évitez les grandes affluences touristiques. D’autre part, vous profitez d’une condition climatique favorable, adaptée pour du vélotourisme avec une température agréable entre 20 à 24°C.

L’Eurovelo 8 espagnol démarre à Cadix. Entourée de part et d’autre par la mer Atlantique et la mer Méditerranée, cette ville portuaire constitue une place de choix pour se détendre en bord de mer. Mais pour attirer les vélotouristes, Cadix mise surtout sur son réseau cyclable ingénieusement établi le long du littoral. En continuant tranquillement à rouler, vous pouvez alors contempler le charme de ses petites ruelles et le style architectural d’exception de ses nombreux monuments à l’instar de sa cathédrale.

De Cadix, vous poursuivez votre voyage en Andalousie en passant par des villes espagnoles imprégnées de forte identité culturelle. Sans oublier leur spécialité gastronomique de renommée mondiale (Gaspacho, tapas, paella…). L’EV8 vous emmène par exemple à Tarifa. Située à l’extrémité méridionale de l’Espagne à seulement une dizaine de kilomètres des côtes africaines, Tarifa c’est le point de rencontre des adeptes de sports nautiques.

Au rythme du soleil et des belles plages, vous passez par Malaga dont la réputation de classe mondiale repose essentiellement sur ses plages et son port de plaisance, mais aussi sur ses monuments et sites emblématiques tels que la forteresse l’Alcazaba, le Musée Picasso et tant d’autres.

L’itinéraire part en direction de l’est, toujours le long des côtes en sillonnant la région de Murcie, la communauté valencienne et la Catalogne. Outre les plages dorées et les villes effervescentes, vous observerez un héritage naturel impressionnant couronné par des parcs naturels avec un paysage marqué par des petites montagnes rocailleuses. Vous empruntez entre autres les routes cyclables de l’Elche et sa Palmeraie classée patrimoine mondial de l’UNESCO ou encore les villes à l’ambiance nocturne et festive de Valence et Barcelone.

En remontant progressivement vers le nord, l’EV8 suit notamment une route cyclo touristique conjuguant voies vertes et chemins de campagne : la route Pirinexus. L’itinéraire est tracé à travers un paysage de riches terres agricoles de vignobles et d’oliveraies de la Catalogne.

France

Parmi les pays croisés par l’Eurovelo 8, la France avec ses 670 km de circuit cyclable fait certainement partie des meilleures destinations. Toutes les conditions sont en effet réunies pour vous offrir un voyage à vélo exceptionnel. Des infrastructures dédiées au vélotourisme (divers hébergements, professionnels en location de vélo, 40% de voie réservée aux véhicules non motorisés…) jusqu’au sublime paysage naturel et culturel disposé en cours de route, vivez une aventure riche en histoire et en gastronomie du terroir.

Côté climat, tout comme l’Espagne, la France bénéficie d’un climat méditerranéen avec un été chaud et sec. Cependant, afin que ce périple de rêve puisse se poursuivre sans accroc, il est conseillé d’éviter la période estivale marquée par de forts ensoleillements. Le thermomètre peut parfois afficher une température caniculaire pouvant grimper jusqu’à 37°C. En automne, la température s’adoucit, dépassant rarement les 25°C. Par contre, il faut s’attendre à des vents violents accompagnés de pluies torrentielles surtout en région PACA. Cela provoque souvent des inondations, ce qui rend les routes impraticables. D’où, la saison printanière (mars-mai) est à privilégier pour un voyage à vélo en toute sérénité.

Le passage de l’Espagne vers la France s’effectue via le col de Panissars pour arriver dans les Pyrénées-Orientales. L’EV8 en terre française débute sur un circuit chargé d’histoire. Lors de la traversée, vous allez découvrir des citadelles et des ruines de fortifications, dont celles des fortifications de Vauban inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Après avoir admiré les côtes rocheuses des Pyrénées, vous sillonnez désormais la Languedoc-Roussillon et la région PACA où les grandes étendues de plaines sont piquetées par des magnifiques champs de fleurs et de vignobles.

Attendez-vous dès lors à un séjour riche et coloré qui éveillera tous vos sens. En pédalant via des petites routes et voies vertes des canaux en passant par des zones où la nature prédomine : Narbonne et son parc naturel La Narbonnaise, la Camargue et sa nature sauvage nichée principalement au cœur de sa réserve nationale de 13 000 hectares, la Provence rendue célèbre pour ses champs de lavande et la ville de Grasse, temple de la parfumerie mondialement connu classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Toujours placé sous le signe du soleil et de la bronzette, l’EV8 du Sud de la France regorge de lieux touristiques incontournables de la Côte d’Azur. Des villes animées devenues depuis toujours un haut lieu de rencontre des jets-setters du monde entier en ne mentionnant que Marseille, Nice ou encore Cannes.

Pour boucler en beauté votre parcours français, l’Eurovelo 8 vous transporte dans l’unique et glamour principauté de Monaco avant de s’arrêter définitivement à Menton.

Italie

Un circuit qui ravira les passionnées de monuments et d’histoires anciennes, ainsi que les fins gourmets amateurs de cuisines italiennes, l’Eurovelo 8 de l’Italie nous fait brièvement quitter les côtes de la Méditerranée pour entrer à l’intérieur des terres dans le Nord de l’Italie.

Ainsi, plus aucune plage à l’horizon. Il faudra attendre d’être arrivé dans la région de la Vénétie en bordure de l’Adriatique pour retrouver la mer. Malgré cela, on reste sur un circuit à l’ambiance méditerranéenne qui s’exprime entre autres par ses architectures et sa gastronomie incomparable.

Outre le changement de décor, on assiste également à un changement de climat. On s’achemine alors vers un climat continental (chaud et humide), loin de la chaleur écrasante des côtes. Néanmoins, le beau temps est toujours au rendez-vous avec une température qui avoisine les 20-22°C en été.

Avant de commencer l’EV8 italien, notez que le circuit demeure pour l’heure en cours de développement. Aucun balisage Eurovelo ne sera de ce fait visible sur le circuit. Cependant, vous allez pouvoir vous repérer en suivant les signalétiques des routes de la Bicitalia 2 Véloroute de Pô, puis de la Bicitalia 6 Véloroute de l’Adriatique.

Après avoir passé la frontière française, vous entrez en Italie dans la région du Piémont. Pour rejoindre le point de départ officiel de l’EV8 dans la ville culturelle de Turin, partez en direction du nord. L’itinéraire traverse notamment le parc Naturel des Alpes Maritimes à Cuneo, puis le col de Tende dans les Alpes du Sud.

L’itinéraire cyclable redescend par la suite afin de regagner les villages situés aux pieds des Alpes. S’en suit la traversée de la plaine du Po qui se déploie jusqu’à la mer Adriatique. Vous pédalez alors à travers le paysage vallonné de la campagne de la région du Piémont avec ses magnifiques vignobles.

Dans la portion lombarde de l’EV8, vous découvrirez un énorme patrimoine culturel et architectural illustré par des sites historiques comme la ville de Sabbioneta avec son Palazzo Giardino, Mantoue connue pour sa célèbre cathédrale romano-gothique Saint-Pierre, mais également ses fromages dont la Parmigiano Reggiano (Parmesan) ou encore la ville de Ferrara et son Palazzo dei Diamanti.

La prochaine étape de l’EV8 sillonne la verdoyante région de la Vénétie jusque dans le delta du Po. Depuis Chioggia, vous prenez un ferry pour atteindre la lagune Vénète où la romantique Venise est l’un des points forts à ne pas manquer. Terminez votre séjour en Italie en empruntant les sentiers des littoraux marqués entre autres par une petite montée avant d’arriver à Trieste.

Slovénie

Le passage de l’Eurovelo 8 en Slovénie s’annonce court, mais particulièrement riche. En effet, sur un itinéraire cyclable entièrement balisé avec très peu de dénivelé, vous allez pouvoir d’une part admirer l’héritage maritime et la diversité du paysage de la côte slovène où vignobles et parcs naturels des salines s’alternent. D’autre part, vous découvrirez des sites historiques blottis dans des villes à la tradition et culture bien préservées.

Par ailleurs, sachez que cette partie de la Slovénie située dans le golfe de Trieste se visite pratiquement tout au long de l’année grâce à son climat de type méditerranéen. Cela implique de belles journées ensoleillées qui se rallongent en été. La chaleur est relativement moins suffocante comparée à celle de l’Espagne par exemple (température moyenne entre 20 et 25°). La période vers la fin de l’été, entre août et septembre, se présente aussi comme une période idéale pour la pratique du vélo. Le soleil demeure présent avec une température particulièrement agréable.

Un autre point positif d’un voyage à vélo en Slovénie est la présence de pistes cyclables bien aménagées pour le vélotourisme. Pour le circuit Eurovelo 8, il suit une partie de l’ancienne ligne de chemin de fer Parenzana reliant Trieste à Poreč en Croatie.

Jusqu’à la frontière croate, vous tomberez sous le charme des villes côtières de la région de Karst caractérisées principalement par les salines. La majeure partie de celles-ci se situent au cœur de réserves naturelles dotées d’une riche biodiversité dont le parc national de Strunjan, de Sečovlje et les grottes du Skocjan avec ses lagunes saumâtres. 

En dehors du paysage salicole, l’héritage patrimonial et culturel de la Slovénie ne demande aussi qu’à être exploré. La ville balnéaire de Koper, le village de pêcheur d’Izola ou encore la ville médiévale de Piran avec son musée maritime comptent parmi les lieux incontournables à visiter absolument.

Croatie

Un circuit en cours de développement de 1116 km, l’Eurovelo 8 de la Croatie compte près de 20 étapes. Il vous fait pédaler le long des belles plages de la Méditerranée avec un relief assez accidenté, ainsi qu’à travers la nature somptueuse de l’arrière-pays où vallées et basses montagnes se succèdent. Un parcours qui peut s’avérer alors quelque peu exigeant sur certaines portions, mais qui reste entièrement faisable.

En cours de route, découvrez les villes animées du littoral et les villages charmants à l’intérieur du pays, recelant de nombreux sites classés patrimoine mondial de l’UNESCO.

L’EV8 croate débute dans la région d’Istrie en traversant ses principales villes. Des cités médiévales aux cités antiques, les monuments historiques vestiges du passé jalonnent le parcours. Au départ de Plovanija, vous passez par la ville portuaire de Novigrad, par Pula connue pour ses arènes datant de l’Empire romaine, par Poreč et sa célèbre basilique Euphrasienne, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, pour finalement arriver dans la ville dynamique à l’ambiance nocturne de Rijeka.

C’est à partir de là que l’EV8 quitte progressivement les côtes pour s’enfoncer dans l’arrière-pays. Le trajet parcourt dès lors des villages blottis dans des vallées profondes enchâssées de rivières, avec un paysage montagneux en toile de fond. On retrouve seulement la côte méditerranéenne à Zadar célèbre pour son église de Saint Donat devenu symbole de la ville.

Sur un tronçon développé avec des panneaux Eurovelo, de Zadar à Dubrovnik, vous alternez entre les itinéraires cyclables du littoral et ceux des îles de la Dalmatie. À l’accoutumée, vous retrouvez un immense patrimoine historique et culturel retraçant les différentes civilisations qui se sont succédé au fil des époques à l’instar de la cité historique de Trigor, du palais Dioclétien à Split, citée classé patrimoine mondial de l’UNESCO, la fortification de Ston, les tombes médiévales de Konavle et tant d’autres.

Mais étant donné qu’il s’agit d’un voyage au cœur de l’Adriatique, on ne peut pas passer outre les activités liées à la mer telles que les excursions en bateau dans les îles de l’archipel. Sans parler de la possibilité de randonnées à vélo dans les nombreux parcs naturels longeant la côte.

Bosnie-Herzégovine

La Bosnie-Herzégovine ne propose que 14 km de route cyclable dédiée à l’Eurovelo sectionnant en deux une partie des côtes croates. Disposée entre mer bleue et collines escarpées, cette courte étape vous promet un séjour riche et généreux.

À la sortie de la frontière croate à Klek, L’EV8 passe par Neum située au nord-ouest de Dubrovnik. Unique ville côtière de la Bosnie-Herzégovine, cette station balnéaire est devenue une destination touristique incontournable du pays. L’affluence touristique est certes moins grande que celle de Monte-Carlo ou de Cannes. Toutefois, cette ville considérée comme un véritable trésor caché de l’Adriatique commence à séduire de plus en plus de touristes. Et pour cause ? De superbe plage accompagnée d’un climat doux tempéré.

Non loin de la côte, vous pouvez remonter dans l’arrière-pays pour admirer la splendeur de la nature dans cette zone, tout en visitant des endroits magnifiques comme le village de Hutovo et son parc ornithologique ou la vieille ville de Mostar et son pont classé patrimoine mondial de l’UNESCO.

Monténégro

Si auparavant, envisager un voyage vélo pour découvrir la partie méditerranéenne du Monténégro était pratiquement inimaginable, désormais cela est rendu possible grâce à l’Eurovelo. L’itinéraire cyclable de 300 km propose d’explorer la singularité du paysage montagneux qui ceinture l’une des plus sublimes baies du monde : la baie de Kotor, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO.

L’Eurovelo 8 du Monténégro au stade de planification nous offre un voyage dans la nature dès sa sortie de la frontière croate. En début de parcours, vous allez vous immerger dans un paysage vallonné, luxuriant et coloré des montagnes qui plongent dans la mer en passant par la petite ville de Herceg Novi.

Encore préservée du tourisme de masse, Herceg Novi c’est une ville tranquille nichée en bordure des bouches de Kotor. Toutefois, cette sérénité de la ville est en passe d’évoluer. En effet, elle commence à être de plus en plus fréquentée particulièrement durant la saison chaude. En période estivale, cette région jouit d’un grand ensoleillement. De juillet à août, la température peut monter jusqu’à 30°C. Elle demeure néanmoins raisonnable d’avril à mai (24°C), ce qui représente la meilleure période pour y séjourner.

Outre son climat favorable, un tel engouement pour cette ville portuaire s’explique aussi par la beauté de ses petites plages baignées dans des eaux d’azur, la vue imprenable qu’elle donne sur les bouches de Kotor, ainsi que par sa vieille ville (Belavista).

Vous continuez ensuite votre trajet vers la ville de Kotor. Située au fond des bouches de Kotor, c’est l’une des destinations touristiques les plus populaires du sud-ouest du pays. La vieille ville fortifiée inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO attire par ses monuments anciens retraçant l’histoire de la ville (cathédrale Saint-Tryphon, la forteresse Saint-Jean…).

En pédalant petit à petit à l’intérieur des terres, l’EV8 se dirige vers Podgorica. Dans la capitale, impossible de rester insensible face à la magnifique conjugaison de la nature et de la modernité. Pour entrer en territoire albanais, vous suivez la route qui longe les rives du lac Skadar, le plus grand lac des Balkans qui s’étale entre le Monténégro et l’Albanie.

Albanie

Un pays à part qui a su manifestement forgé son identité en étant le seul pays des Balkans à ne pas avoir appartenu à la Yougoslavie, l’Albanie c’est la promesse d’un voyage à vélo unique en son genre, tant par la diversité de sa nature que par son climat varié.

En suivant l’itinéraire cyclable de l’Eurovelo 8, vous pédalez au cœur de la nature sauvage des plaines protégée d’une part et d’autre par les Alpes dinariques et la Méditerranée. En cours de route, vous croiserez une riche biodiversité où les grandes étendues de forêts servent de sanctuaire pour de nombreuses espèces animales (sangliers, loups, ours, lynx, chats sauvages…). À savoir que cette situation géographique entre montagnes et mer confère à cette partie Sud de l’Albanie un climat méditerranéen avec un été chaud et sec de mai à septembre.

Sur un circuit non balisé, vous suivez la côte méditerranéenne jusqu’à Grèce. Le parcours débute à Shkodër située au sud du lac Skadar. Cette 5ème ville de l’Albanie mérite que l’on s’y attarde en raison de son riche patrimoine culturel. Ses monuments historiques et édifices religieux témoignent en effet des différentes civilisations qui se sont succédé, dont l’Empire ottoman. Visitez ainsi dans la vieille ville de Shkodër ses églises catholiques, sa citadelle de Rozafa ou encore son tour de l’Horloge.

Cap plein sud, vous roulez jusqu’à Tirana. La capitale albanaise est marquée par l’histoire mouvementée vécue par le pays notamment durant l’époque sous dictature communiste. Pour en apprendre davantage, explorez ses bunkers convertis actuellement en musées. Mais malgré son passé tourmenté, Tirana a su recréer un monde moderne à l’ambiance cosmopolite que vous pouvez d’ailleurs côtoyer en visitant le quartier de Bloku.

Après Tirana, l’EV8 continue le long de la côte en passant par Durrës abritant le plus grand amphithéâtre des Balkans et la ville à l’héritage grec de Fier et son monument d’Agonothetes, ce qui nous rappelle que la frontière grecque n’est plus très loin.

Tout naturellement, en tant que véloroute de la Méditerranée, la plage et la mer seront toujours au programme. Depuis la ville culturelle et économique de Vlorë jusqu’à Saranda, entrez dorénavant dans la Riviera albanaise. Plage caillouteuse et sablonneuse, falaises abruptes et magnifiques baies cachées garniront tout le trajet. Sans oublier le passage à travers des villes culturelles comme Corfou connue pour sa vieille ville classée au patrimoine mondial de l’UNESCO ou encore la célèbre ville de pierre de Gjirokastra et son vieux château.

Grèce

L’Eurovelo 8 en Grèce s’adresse en particulier aux vélotouristes passionnés par la culture grecque avec sa mythologie et son archéologie hors du commun. Mais c’est également la destination tout indiquée pour les amateurs de vélo de montagne et amoureux de la nature à la recherche d’aventure. La riche diversité géographique du pays vous propose en effet ses montagnes, ses gorges, ses lacs, ses forêts et bien sûr ses plages.

À la limite de la frontière albanaise, l’EV8 grec entame sa première étape d’Igoumenitsa à Patras. Le circuit débute dans la région montagneuse et escarpée d’Épire. Sur un parcours qui se dessine entre le massif de Pinde et la mer Ionienne, vous pédalez à travers le riche paysage de la côte parachevé par des plages, des criques et des baies tranquilles loin des touristes.

Découvrez en chemin des villages traditionnels (Igoumenitsa, Zalago, Zagori…) à la culture bien préservée où vous pourriez rapporter des souvenirs touristiques typiques de la région. Les objets artisanaux dans ce recoin s’expriment notamment par le travail de la pierre.

Pour atteindre la Grèce occidentale, vous passez par les villes pittoresques de Preveza et d’Arta, situées au bord de l’un des plus grands marécages d’Europe : le golfe Ambracique. Sa riche biodiversité vous offre au passage la possibilité d’admirer des espèces animales rares comme le pélican frisé.

L’Eurovelo 8 sillonne ensuite la région d’Aitoloakarnania. Outre ses villes abritant d’importants sites archéologiques et historiques tels que Vonitsa, Amifilochia, Astakos et Messolonghi, cette zone se démarque par sa nature grandiose formée par des rivières, des gorges, des montagnes, des lagunes notamment celui du parc des lagunes de Missolonghi-Etoliko et ainsi que des lacs dont le plus connu est le lac Trichonida, le plus grand lac naturel de Grèce.

Vous traversez par la suite le pont Antirrio-Rio vous menant jusqu’à Patras. Depuis cette ville animée rendue célèbre pour son carnaval de février, vous avez une vue imprenable du golfe de Corinthe. Vous longez ainsi le littoral en passant par Aigeira et ses spécialités gastronomiques basées sur les fruits de mer, par la ville de Loutraki bien connue pour ses spas, pour finalement atteindre Corinthe.

L’Eurovelo en Grèce se termine dans la capitale grecque. Une cité qui n’est plus à présenter, Athènes est sans aucun doute la ville emblématique du pays avec ses trésors archéologiques et ses héritages architecturaux inestimables relatant plus de 3000 ans d’histoire à l’image de l’acropole, du Parthénon et tant d’autres.

Turquie

L’Eurovelo 8 turc vous propose d’explorer les côtes Ouest fortement occidentalisées de la Turquie. Influencée par la culture et l’ambiance exaltante des villes méditerranéennes, cette partie de la Turquie vous invite à un séjour balnéaire où détente sur la plage rime avec découverte culturelle et religieuse.

Après avoir quitté la Grèce, vous entamez votre parcours turc dans la région égéenne d’Izmir. Vous empruntez dès lors l’Izmir EuroVelo long de près de 500 km reliant Pergame dans le nord à Éphèse au sud. À savoir que cette véloroute comprend également la liaison de Dikili et Çeşme depuis les îles grecques de Chios et de Lesbos.

Sur un circuit bien développé avec panneaux Eurovelo, la porte d’entrée de l’EV8 en Turquie débute dans la ville portuaire de Dikili. Vous partez ensuite vers l’est à Pergame. Une ville flamboyante dans l’Antiquité, elle est actuellement connue pour son acropole et ses vestiges architecturaux exceptionnels témoignant d’un profond héritage romain et byzantin, ce qui lui vaut d’être classée patrimoine mondial de l’UNESCO.

De Pergame, roulez dorénavant en direction du sud le long du littoral jusqu’à la ville d’Éphèse. Un trajet de prédilection des touristes amateurs de camping sauvage, le circuit sillonne un paysage naturel constitué de marais, de sublimes baies préservées et de plages cachées, qui ne laisse pas néanmoins en reste le paysage culture.

En effet, des sites antiques aux villes modernes, l’itinéraire vous emmène dans la baie d’Izmir avec ses villes historiques d’exception telles que la station balnéaire de Foça et la ville vibrante d’Izmir. Une cité où modernité et tradition se côtoient, découvrez à Izmir son monument historique d’Asansör ou encore son musée ethnographique. Mais pour mieux s’imprégner de la culture locale, visitez la place de Konak avec ses boutiques, ses restaurants et ses pubs branchés.

Sur la pointe ouest de la péninsule de la province d’Izmir, l’Eurovelo 8 vous conduit à Çeşme. Avec ses plages et ses ports de plaisance modernes, cette ville animée regorge aussi de monuments historiques qui retracent l’histoire de la région, dont le château génois et le musée de Çeşme.

Continuez dorénavant à pédaler en direction de l’est. Jusqu’à Éphèse, point d’arrêt de l’EV8 vous empruntez des routes forestières et des chemins de montagne menant vers la petite ville colorée de Sığaçık et son château ottoman, le site ionien de Teos avec son temple de Dionysos et les jardins de mandarines de Seferihisar.

Chypre

Une île excentrée du continent, mais dont l’histoire et la civilisation y sont étroitement liées, Chypre c’est le lieu de toutes les découvertes. En effet, des villas romaines aux fortifications vénitiennes, jusqu’aux temples grecs et mosquées musulmanes, l’île de Chypre concentre à elle seule tout l’immense patrimoine culturel et religieux de la Méditerranée.

Afin de vous faire découvrir tous ces trésors patrimoniaux, le circuit de l’EV8 vous conduit dans des villes et sites historiques qui font la belle réputation de l’île. À noter que vous pédalerez sur des sentiers non balisés tracés à travers un paysage varié.

Dans la partie sud de l’île, votre tour de Chypre à vélo inclut par exemple un parcours au rythme des magnifiques plages de sable fin de la ville d’Agia Napa. Cette station balnéaire est réputée pour son musée contemporain Thalassa qui expose tout le patrimoine maritime de l’île, ainsi que son parc aux sculptures situé juste à la sortie de la ville.

Sur la liste des lieux à visiter figurent également la ville de Larnaka et son église byzantine de Saint Lazare et sa promenade le long de la plage animée de Finikoudes, la ville de Limassol et ses sites archéologiques et la ville de Paphos avec son château médiéval classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Avec un tout autre décor, l’Eurovelo 8 de Chypre se fraye également un passage à travers la montagne de Troodos et entre à l’intérieur des terres. Ce tronçon débute à Pomos passe par la capitale Nicosie pour retrouver la mer à Agia Napa.

Fichier .gpx de l'eurovelo 8

Nous avons préparer le fichier GPX de l’eurovelo 8 pour ceux qui utilisent un GPS ou une montre GPS. Vous pourrez télécharger le fichier en cliquant sur le bouton ci dessous :

Retour haut de page