Le voyage à vélo

Découvrez notre timeline qui vous aidera pour la préparation de votre futur voyage à vélo

Voici les 4 étapes principales avant d'entreprendre un voyage à vélo :

Découvrir le voyage à vélo et s'informer

Vous recherchez des sources, des vidéos, de l'inspiration, ou simplement avoir un aperçu de ce qu'est le voyage à vélo avant de vous lancer dans l'aventure ?  

S'informer sur le voyage à véloPremiére étape

S'équiper pour un voyage à vélo

Vous êtes maintenant sur de vous. Vous décidez de franchir le pas de vous équiper pour un voyage à vélo mais vous vous posez des questions sur le matériel ? Rendez vous sur le :

Dossier complet de l'équipement du voyageur à véloDeuxième étape

Les préparatifs avant un voyage à vélo

Essais du matériel, assurances, planification d'itinéraire, ... Découvrez dans ce dossier tout ce qu'il ne faut pas oublier avant un voyage à vélo !

Découvrir comment bien préparer un voyage à véloTroisième étape

Pendant le voyage

Visas, réception de colis, hébergement, réparations, communication (langues), prendre l'avion,...

Dossier complet pour bien réussir son voyage à véloQuatrième étape

Enfin prêt pour votre prochain voyage à vélo ?

Laissez nous vous convaincre qu’il n’y a pas de meilleur moyen de voyager que depuis la selle d’un vélo. Avec deux roues sous vos pieds, le monde s’écoule à un rythme parfait ; assez rapide pour se rendre quelque part et assez lent pour admirer les détails le long du chemin.

Sur votre vélo, vous êtes libre. Vous pouvez aller où vous voulez, et vous arrêter où vous en avez envie. Vous pouvez faire une sieste quand vous êtes fatigué, sachant que vous n’avez pas besoin de compter sur un bus pour atteindre votre prochaine destination. Il suffit d’appuyer sur ces pédales pour vous rendre en ville pour un repas copieux, ou vous diriger sur un chemin de terre tranquille et préparer le dîner sur votre réchaud de camping. C’est vous qui choisissez.

De retour sur votre vélo, vous pédalerez en suivant une série de sensations en constante évolution. A un moment, vous pouvez rêvasser et à observer les oiseaux. Le suivant, vous serez poussé à une concentration totale alors que vous faites tourner vos jambes furieusement pour attaquer une grosse colline. Un sentiment d’accomplissement vous accueille au l’arrivée au sommet de chaque ascension. Fièrement, même si vos genoux sont un peu faibles. Une fois le dur labeur terminé, vous pouvez descendre de l’autre côté l’autre côté avec facilité, en s’arrêtant bien sûr au prochain magasin pour une glace bien méritée.

Plus tard dans la journée, vous pouvez planter votre tente dans un terrain de camping pour la nuit, trouver un hôtel, être invité à passer la soirée avec une famille locale ou rentrer à la maison. C’est dans cette flexibilité que réside la sensation de liberté du cyclotourisme : il peut être tout ce que ce que vous voulez. 

FAITES-LE À VOTRE FAÇON Partez pour une excursion d’une journée ou pour une aventure mondiale. Emmenez toute votre famille et vos animaux domestiques ou partez en solo. Mettez peu ou beaucoup de choses dans vos bagages. Offrez-vous une chambre d’hôtel de luxe ou campez dans les bois. Ayez un plan ou pas de plan du tout. Lorsque les choses se compliquent, prenez le temps d’attendre ou mettez votre vélo dans un bus, un train ou un avion à destination de la prochaine destination attrayante.

Surtout, ne vous laissez pas décourager par une obsession de tout savoir dans les moindres détails. Comme tout voyage, il y a beaucoup à penser avant de faire les premiers pas, mais au fond, le cyclotourisme est très simple, les ingrédients les plus importants sont un vélo et rouler au-delà de votre porte d’entrée. L’expérience et l’équipement sont utiles mais ne sont en aucun cas indispensables.

Karl Creelman, le premier Canadien à avoir fait le tour du monde à vélo, n’a appris à faire du vélo que quelques semaines avant de décider de faire le tour du monde. Quelques semaines avant de prendre la décision de faire le tour du le globe en 1899. Ses bagages étaient minces. Il avait une tenue de rechange. Son porte-monnaie était vide. 

Ne vous découragez pas non plus si vous n’êtes pas en forme. L’entraînement peut se faire sur la route, tant que vous êtes prêt à y aller doucement au début. En ce qui concerne les autres détails, quel type de vélo, de sacoches ou remorques, cartes à l’ancienne ou GPS – tout est une question de choix.

Si quelque chose ne vous convient pas, essayez une autre option jusqu’à ce que vous trouviez une meilleure façon de faire les choses. En fin de compte, la meilleure préparation est d’aller sur le terrain et de le faire. Une fois sur la route, vous découvrez rapidement ce qui fonctionne ou ne fonctionne pas pour vous.

S’il vous reste des questions, vous pouvez consulter sur cette page nos dossiers qui vous aiderons à vous préparer. Mais ne l’oubliez pas, ceux qui attendent 100% de réponses à leurs question restent sur place.

Retour haut de page

Nous vous préparons des dossiers voyages à vélo, sans aucune publicité ! inscrivez vous pour les recevoir quand ils sortirons

Le voyage à vélo vous interesse ?

REcevoir un e-mail des q'un nouveau dossier est en ligne sur Cyclotrip ?