Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility

Les vélos Fatbike pour voyager

Sommaire

Une popularité grandissante impulsée par l’engouement des cyclistes pour les balades en forêt et les randonnées en hiver, le fatbike est le vélo incontournable pour s’assurer d’un voyage sans accroc au cœur de la nature. Ses composants et la géométrie même de ce vélo ont été pensés pour satisfaire les envies d’évasion des cyclistes en toute saison.

Qu’est-ce qu’un Fatbike ?

Classé dans la catégorie des moutain bikes ou vélos de montagne, le fat bike se caractérise par ses pneus surdimensionnés. Des pneus XXL qui permettent de rouler en tout temps sans risque d’être freinés par des conditions géographiques et météorologiques rigoureuses.

C’est en Alaska que les tout premiers modèles de fat bike voient le jour, là où les impressionnantes chutes de neige rendent les sentiers impraticables quasiment toute l’année. Grâce à l’arrivée de ce vélo, les fans de deux roues et de voyages découvertes en pleine nature ont pu s’adonner sans contrainte à leur passion.

Vu la popularité de ce vélo, des pistes dédiées ont même été aménagées non loin des stations de ski. L’idée est de faire en sorte que la pratique du fatbike puisse devenir une activité de tourisme hivernal, à part entière, au même titre que le ski de fond, de raquette, d’alpinisme…

La physionomie un brin inédite et extrême du fat bike a fait que son utilisation n’a pas tardé à quitter les contrés nordiques pour conquérir d’autres régions à la météo plus clémente. Il a même trouvé sa place sur les chemins et routes asphaltées des villes.

Bien qu’il ne soit pas idéalement adapté pour un usage en ville, une utilisation urbaine du fat bike est néanmoins envisageable. Elle relève plutôt de l’envie du cycliste à vouloir rouler sur un vélo à la silhouette massive et sportive, qui ne passe certainement pas inaperçu.

Pour quel type d’utilisation ce vélo est-il conçu ?

Prévu initialement pour rouler sur la neige, il s’adresse aux cyclistes qui veulent tester des terrains de jeu difficiles, qu’il s’agit de parcours couverts de neige, de boue, de sables… sans risquer de s’embourber en cours de route.

Le plus gros du travail est fourni par ses pneus de 4 à 5 pouces de large (10 cm à 12,5 cm) avec des jantes le plus souvent de 26 ou 27,5 pouces de diamètre. Des gros pneus qui se chargent de gommer les aspérités du sol et d’absorber efficacement les vibrations des terrains accidentés, tout en assurant un déplacement facile sur les sols meubles et glissants qui mettent souvent à mal les autres types de vélo.

Mais pour profiter de cet aspect tout terrain du vélo, il faut évidemment être prêt à tirer une croix sur l’aérodynamisme et la vitesse. En effet, le fat bike n’est pas taillé pour la course, bien qu’il se montre rapide en descente en raison de son grand poids, certains modèles peuvent peser jusqu’à 20 kg.

Bien choisir son Fat bike

Pour ne pas risquer de faire une erreur lors de l’achat, concentrez-vous particulièrement sur le poids du vélo.

Le facteur poids peut constituer un handicap surtout lors d’une longue sortie en montagne. Sans compter la perte de rendement et les accélérations difficiles en montée. L’idée est donc de réduire ce poids au maximum.

Comment s’y prendre ? Choisir les bons composants et équipements pour alléger le vélo et pouvoir conserver dans la foulée un niveau de fonctionnalité et de confort optimal.

Le cadre

Deux aspects du cadre sont à vérifier minutieusement, à savoir son matériau de fabrication et la présence ou non de suspension.

Matériaux 

L’acier, l’aluminium et le carbone sont les matériaux les plus courants sur le marché. Si le but étant d’alléger le vélo comme dit précédemment, il est préférable d’éviter l’acier. Ce matériau est bien connu pour être particulièrement lourd, mais en revanche présente l’avantage d’être solide et souple.

Plus cher que l’acier, le carbone constitue une alternative intéressante pour ceux qui souhaitent purger quelques grammes en moins (poids entre 12 et 15 kg) pour gagner davantage en performance.

Rigide et plus léger que l’acier, l’aluminium quant à lui offre le meilleur rapport qualité/prix.

Suspension

En théorie, la majorité des fat bikes sont dépourvus de suspension. Cette absence de suspension va être compensée par une fourche rigide et des pneus XXL qui permettent d’absorber les chocs et de garder une certaine stabilité sur sentiers glissants.

Néanmoins, si l’itinéraire s’annonce particulièrement difficile avec des obstacles assez proéminents (cailloux, caillasses, racines d’arbre…), le choix d’un modèle avec suspension avant est plus que recommandé. Opter pour un vélo à suspension intégrale est même de rigueur sur des parcours techniques

Mais une fois encore, notez que l’ajout de suspension va inévitablement augmenter le poids du vélo.

Le système de freinage

Le fonctionnement du système de freinage est un élément important à prendre en compte puisqu’il permet de maîtriser efficacement le poids du vélo surtout en descente, car il faut savoir que plus le vélo est lourd, plus il requiert un freinage optimal.

Les modèles haut de gamme possèdent des freins à disques hydrauliques pour un freinage précis et puissant. Sur les modèles d’entrée de gamme, les freins à disques mécaniques (freins V-brakes) sont plus présents. Ils font largement l’affaire pour explorer des terrains peu glissants ou pour se déplacer sur des rues asphaltées.

Les pneumatiques

Le fatbike est doté à la base de pneus larges offrant une surface de contact au le sol très large qui permet ainsi de conserver l’équilibre en roulant sur des obstacles, tout en gardant la même cadence de pédalage.

Cependant, si le parcours est composé majoritairement de pistes glissantes, acheter des pneus cloutés pour fat bike semble être un bon investissement. On a la garantie d’obtenir une parfaite adhérence et de profiter d’une excellente stabilité.

Où acheter votre futur fat bike ?

Pour acheter un fatbike, il suffit de se rendre sur les sites internet des grands fabricants de vélos de montagne à l’instar de Trek, de RockShox ou encore de Haibike.

Ces professionnels proposent généralement des modèles variés allant des modèles d’entrée de gamme au haut de gamme pour un prix de 2 500 € en moyenne. En parallèle, des accessoires pour les cyclistes hivernaux sont également vendus tels que les bottes compatibles aux fatbike, les gants chauds, ainsi que des équipements adaptés pour la randonnée d’hiver (garde-boues, porte-bagages, remorques pour le transport de matériels pouvant atteler jusqu’à 50 kg de charges…)

Il est possible aussi d’envisager l’option location, histoire de tester si le fatbike est réellement fait pour vous.

 

Retour haut de page

Nous vous préparons des dossiers voyages à vélo, sans aucune publicité ! inscrivez vous pour les recevoir quand ils sortirons

Le voyage à vélo vous interesse ?

REcevoir un e-mail des q'un nouveau dossier est en ligne sur Cyclotrip ?