Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility

Les vélos de voyage dit classique ou "randonneuse"

Sommaire

Qu’est-ce qu’une randonneuse ?

Le vélo de randonnée est un vélo taillé sur mesure pour la pratique de randonnée à moyens ou longs séjours. Un vélo à toute épreuve, il est capable d’avaler de nombreux kilomètres, de rouler sur tous types de routes et par tous les temps.

Que ce soit sur pistes cyclables aménagées ou chemins vallonnés, en passant par les sentiers pentus en montagne, jusqu’aux routes sablonneuses en bord de mer en fonction de vos pneus, la randonneuse répond ainsi toujours présente ! Si le classique vélo de randonnée est en mesure de satisfaire un tel niveau d’exigence, c’est en raison de sa géométrie taillée pour résister aux aléas d’un voyage à vélo au long court tout en portant un poids maximum de 120 kg en général (pilote inclus).

Ses matériaux de fabrication et ses composants (selle, guidon, cadre, frein, pneumatique…) sont ainsi élaborés et choisis pour permettre de rouler de jour comme de nuit et même sous la pluie, et ce, en offrant un confort de voyage optimal aux cyclistes. Néanmoins attention, certains vélos de randonnée sont vendu par des enseignes douteuses qui recherche plus le profit que la longévité des matériaux.

Préférez un cadre en acier crmo ou de gamme supérieur plutôt qu’un cadre an aluminium. Ce sujet est un grand débat sur les forums de voyageur à vélo, mais l’acier ce répare bien plus facilement partout dans le monde (soudures, possibilité de redresser une pièce tordue…). L’acier absorbe également mieux les vibrations sur la route, et vieillit mieux dans le temps que l’aluminium ! 

Pour quel type de voyage ce type de vélo est t’il conçu ? 

Il s’agit bien de ce fait d’un vélo de voyage passe-partout. Néanmoins, en termes de polyvalence, le choix des utilisateurs tout particulièrement des amateurs de vélotourismes oscille souvent entre la randonneuse et le gravel. Tous deux façonnés pour parcourir de nombreux kilomètres, opter pour l’un plutôt ou pour l’autre dépend surtout de la configuration du chemin à explorer mais également du niveau de confort que vous voulez transporter avec vous sur votre vélo (chaise pliante, duvet temps froid, matériel de cuisine, matériel de photographie ou tout autre passion, etc…).

En gravel généralement vous allez être vite limité niveau place. Il faut savoir également que partir 2 mois en gravel est bien différent que de partir 2 ans en voyage, la durée donc également à prendre en compte selon le confort que vous êtes prêt ou non à sacrifier sur le long terme ! (Le poids de votre vélo et de votre équipement est également un critère de confort surtout quand vous allez arriver dans des fort déniveler positifs).

Choisir entre une randonneuse ou un vélo gravel ?

Sans entrer dans les détails se rapportant aux divers critères techniques, l’on peut dire avec certitude que la différence entre les deux concerne essentiellement la tenue du vélo sur les chemins vallonnés.

Il faut savoir que le gravel est plus orienté pour une pratique sportive. Il fait preuve d’un comportement exemplaire sur terrains accidentés et chemins rocailleux.

Pour sa part, le vélo randonneuse se montre moins réactif en dehors des sentiers battus. En revanche, il met davantage l’accent sur le confort et l’autonomie au cours d’un voyage à vélo long séjour.

Bien choisir son vélo de voyage

Le choix d’une randonneuse dépend en grande partie de votre budget. Selon votre possibilité, deux options sont envisageables :

  • Acheter un vélo de voyage neuf tout équipé dont le prix est assez variable en fonction de la marque, des matériaux de fabrication ou encore des accessoires dont il est équipé.
  • Acheter un modèle d’occasion type vélo randonneuse vintage accessible à partir de 100 à 150 €. À vous ensuite d’améliorer et de moderniser certains équipements en tenant compte de vos besoins. Notez que les équipements optimisent l’efficacité, la longévité et le confort de votre futur vélo.

Pour cette dernière option, assurez-vous également de bien choisir un modèle en mesure de recevoir les matériels en sus que vous envisagez d’installer notamment pour la fixation des composants amovibles et modifiables (porte-bagage, porte-bidon, garde-boue, éclairages…) il faut bien vérifier que votre cadre à suffisamment d’oeillets pour fixer tous votre équipement.

En réalité, quel que soit le modèle choisi, le vrai enjeu est de savoir identifier les caractéristiques essentielles du vélo qui soient adaptées aux voyages que vous envisagez.

  • Le choix du cadre

Élément principal à prendre en considération lors de l’achat, il est impératif de choisir un cadre fabriqué à partir d’une matière suffisamment solide disposée à supporter de lourdes charges. D’ailleurs, cela vaut pour tous les éléments qui ont vocation à transporter des chargements tels que le porte-bagage avant ou arrière.

Sur le marché, différents types de matériaux qui composent le cadre et la fourche sont actuellement proposés tels que l’acier et l’aluminium et le titane. Le carbone est plus typés pour les vélos de compétition ou de courses d’ultra distance mais moins pour un voyage au long court.

Ils ont chacun leurs propres atouts, néanmoins comme dit plus haut les puristes du voyage à vélo en randonneuse estiment que rien ne vaut le classique cadre en acier. Rigide et souple à la fois, il assure une bonne résistance aux chocs, absorbe efficacement les vibrations dues à la vitesse et peut être réparé si besoin.

Plus léger, mais moins fiable que l’acier, l’aluminium quant à lui renvoie beaucoup les aspérités du sol. Il sera donc à privilégier pour de court trajet.

Par ailleurs, notez que la géométrie et la dimension du cadre doivent être adaptées à la taille de son utilisateur. Certains fabricants vont même jusqu’à proposer des cadres de vélo pour femme ou homme bien que cela soit surtout du au fait qu’historiquement les vélos dit pour femme étaient surtout de forme trapèze pour permettre d’enjamber le vélo avec une jupe.

  • Cintre/selle

La forme du guidon, ainsi que la morphologie et le réglage de la selle participent grandement à améliorer votre confort tout au long du voyage. Ils vont vous permettre d’adopter la bonne posture qui vous évitera un mal de dos certain, des fourmillements dans les bras et même des crampes.

Au long cours, on recommande généralement une position légèrement inclinée vers l’avant c’est-à-dire une position à mi-chemin entre la position droite (tout votre poids est centré sur la selle) et la position de course (point d’appui constant au niveau du guidon).

Pour les formats des cintres, vous avez le choix entre :

  • Les cintres plats avec poignées ergonomiques.
  • Les cintres routes couplés avec une selle étroite permettent d’accentuer le côté sportif du vélo.
  • Les guidons papillon qui autorisent une multitude de changements de position (sur le côté, en bas, en haut)
  • Les éléments mécaniques

Une fois encore, la pneumatique, le système de freinage, la transmission et les pédales sont à choisir en fonction de la configuration de l’itinéraire.

Côté roues, sur une randonneuse, on opte davantage pour les freins V-Brake en raison de leur prix abordable, leur disponibilité et du fait qu’ils sont faciles à changer. En revanche, ils se montrent moins efficaces sur routes humides et usent plus rapidement les jantes des roues que les freins à disque.

Pour la taille de roues, les jantes 26 pouces conviennent mieux à une randonneuse. En effet partout dans le monde vous trouverez du 26 pouce en cas de souci, de plus vous profiterez d’une plus grande stabilité en raison du centre de gravité bas.

Ou acheter votre futur vélo de voyage  

Actuellement il existe beaucoup de marques qui proposent des vélos de type randonneuses, les industriels proposent des cadres souvent en provenance de Taiwan (Surly, Salsa…), d’Allemagne comme la marque Fahrradmanufaktur. 

L’autre option est de choisir un artisan cadreur il y en a de plus en plus dans l’hexagone mais dans le monde entier également. Comme par exemple en France : Cyfac, Cycles Victoire,… au Mexique : Elidebicla, en Slovénie : Arko Bici… Et tant d’autres ! Comptez en moyenne entre 1300 et 4000€ le Cadre plus la fourche ! Nous reviendrons sur le prix des vélos artisanaux plus tard.

Dernière option les vélos d’occasion complets, ou la possibilité d’acheter un vélo acier qui pourrais s’adapter aux voyages à vélo.

Retour haut de page

Nous vous préparons des dossiers voyages à vélo, sans aucune publicité ! inscrivez vous pour les recevoir quand ils sortirons

Le voyage à vélo vous interesse ?

REcevoir un e-mail des q'un nouveau dossier est en ligne sur Cyclotrip ?