Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility

Les vélos tout-terrain – VTT

Sommaire

Un succès retentissant dès sa sortie aux États-Unis dans les années 70, le VTT continu jusqu’à ce jour à plaire, pour cause ? Il symbolise tout simplement l’esprit de liberté que recherchent les amateurs de vélo et d’aventure.

Si à une certaine époque, le VTT était associé à une discipline exclusivement réservée à certains initiés, le grand public s’en est désormais approprié pour satisfaire justement ce besoin de liberté et d’évasion.

Découvrez toutes les informations à connaître sur le VTT afin d’aiguiller au mieux votre choix avant l’achat.

Qu’est-ce qu’un vélo tout-terrain ?

Comme son nom le suggère, le VTT est un type de vélo apte à rouler sur tous les types de terrain. Des routes asphaltées aux chemins escarpés, il peut vous accompagner au quotidien comme aux longues sorties.

Mais au vu de son apparence robuste et sa géométrie ciselée, il est évident que le vélo tout-terrain est taillé pour jouer sur des parcours sur sentiers. Il se montre en effet plus maniable et habile sur chemins que sur routes.

Dans son appellation anglophone, on fait référence au terme « mountain bike » étant donné qu’il délivre tout son plein potentiel sur les sentiers de montagne, ainsi que sur les chemins de campagne et de forêts.

En somme, ce sont tout simplement des vélos destinés aux aventureux prêts à sortir de leur zone de confort et s’attaquer à des sentiers plus extrêmes.

Les VTT : pour quelle pratique ?

On reconnaît au VTT un usage plus orienté vers une pratique sportive du vélo qui demande généralement dextérité et endurance, à l’image de certaines disciplines VTT comme le trial, le dirt-biking ou encore le fourcross.

Bien entendu, les VTT se prêtent volontiers à plusieurs pratiques surtout sur terrains exigeants. Selon la discipline à laquelle on veut s’adonner, on a le choix entre différents types de VTT dont le VTT cross-country, enduro, free-ride (descente), all-mountain, randonnée, compétition et les nouvelles générations de VTT électriques dotés d’une assistance électrique permettant de réduire l’effort en montée.

Entre les différents modèles, c’est au niveau des équipements que la différence va réellement s’opérer. En fonction de l’activité que l’on souhaite faire, on doit ainsi prêter une attention particulière aux éléments mécaniques et aux accessoires qui composent le vélo.

Bien choisir son VTT

Pour éviter de ne pas se tromper lors de l’achat, définissez tout d’abord vos réels besoins.

  • Je vais utiliser mon VTT pour quelle pratique ? Compétition, loisir, randonnée découverte…
  • Quel type de circuit vais-je emprunter ? Routes de campagne, chemins de forêts, chemins sinueux avec de forts dénivelés, parcours technique avec des obstacles…

Le cadre :

Notez que le matériau du cadre influe grandement sur le poids et la solidité du vélo.

Pour l’heure, le cadre en titane est ce qui se fait de mieux sur le marché. À la fois solide et souple, le titane est connu pour amortir efficacement les chocs et les vibrations. C’est un excellent choix pour une utilisation du vélo à un rythme soutenu.

Légèrement plus lourd que le modèle en titane, mais tout aussi souple et stable, le carbone représente une meilleure alternative pour un prix quasi identique (2 300 € pour un modèle carbone haut de gamme).

Pour les vététistes débutants, le cadre en aluminium offre assurément le meilleur rapport qualité/prix (accessible dès 130 €). Il convient parfaitement pour les petites sorties sportives qui ne s’éternisent pas.

En ce qui concerne la géométrie du cadre, il est important de vérifier la taille de cadre tout précisément la hauteur d’entrejambe. Elle doit être choisie en fonction de votre taille et ajustée avec un bon réglage de la hauteur du guidon et de la selle.

Autre point à considérer : pour du VTT randonnée ou de longue distance, vérifiez si le cadre du vélo dispose des éléments nécessaires prêts à accueillir des accessoires tels que les porte-bagages, les garde-boues…

La suspension :

Les VTT tout suspendus :

De conception massive et robuste, les tout suspendus offrent une parfaite adhérence et une grande stabilité sur terrains accidentés. Ils sont également équipés d’une fourche et un amortisseur avant et/ou arrière leur permettant d’amortir les vibrations et de gommer les aspérités du sol.

Grâce à de telles configurations, c’est de ce fait le type de vélo adapté pour la pratique du free-ride ou de la descente en vitesse rapide.

Il s’agit du modèle le plus cher du marché en raison de la double suspension, ainsi que de son système de freinage puissant.

Les VTT semi-rigide (hardtail) :

Ils se caractérisent par la présence d’une seule suspension à l’avant. Du fait de cette absence de suspension arrière, le vélo est plus léger et se montre alors plus agile en montée.

Ils sont plus recommandés pour des petites sorties sur circuit mixte ne présentant pas de grande difficulté. C’est ainsi le choix parfait pour du cross-country ou de la randonnée en montagne avec descente et montée (all mountain).

La taille des roues

Pour bien choisir la taille des roues, posez-vous la question : je souhaite privilégier quel aspect de mon voyage à vélo ? Le confort, la stabilité, la maniabilité, la vitesse…

Au départ, les 26 pouces (559 mm) étaient la taille de roue standard proposée sur la majorité des VTT. Plus petites et légères, elles sont recommandées si on est débutant à la recherche d’un vélo maniable.

Pour s’adapter aux besoins de chaque pratique, des roues de 27,5″ et 29″ ont ensuite fait leurs apparitions.

On optera pour des 29 pouces si l’on souhaite plus de confort et de stabilité. Elles permettent en effet d’atténuer les irrégularités du terrain et de mieux franchir les obstacles avec le moindre effort. En notant toutefois qu’en raison de la grande dimension des roues, ce qui implique donc un centre de gravité haut, elles sont ainsi plus indiquées pour des cyclistes de grandes tailles.

Les roues de 27,5 pouces (650B) s’annoncent quant à elles comme la meilleure alternative entre les deux précédentes tailles de roues. Elles accumulent en effet la stabilité et la maniabilité des 26” et 29” tout en rectifiant les erreurs de pilotage.

À savoir que des variantes en 27,5+” et 29+” sont également proposées. Dotées de plus large jante, elles sont en mesure de recevoir des pneus de grande section pour offrir ainsi une adhérence optimale.

Retour haut de page

Nous vous préparons des dossiers voyages à vélo, sans aucune publicité ! inscrivez vous pour les recevoir quand ils sortirons

Le voyage à vélo vous interesse ?

REcevoir un e-mail des q'un nouveau dossier est en ligne sur Cyclotrip ?